lundi 20 avril 2015

Cartes et croquis de Daniel S. Davidson

Un Aborigène avec propulseur, lance et boomerang,
photographié dans les années 1950.
Daniel Sutherland Davidson (1900-1952) était un anthropologue américain préoccupé de questions évolutionnistes. Il fit deux voyages en Australie, au cours desquels il réunit la matière pour plusieurs articles sur des questions alors assez peu traitées, telles que la culture matérielle et la préhistoire.

Trois de ces articles furent publiés entre 1936 et 1938 dans la revue American Anthropologist. Ils contiennent un précieux inventaire des outils et des armes aborigènes, en particulier sous la forme de plusieurs cartes montrant leur répartition géographique.

Les voici donc, en commençant par le propulseur :

Les bâtons de lancer :


Les boomerangs :



Enfin, les haches :


On notera au passage que l'Australie, que l'on pouvait par bien des aspects qualifier de « paléolithique », pratiquait néanmoins dans certaines régions le polissage de la pierre, et ce, depuis des temps extrêmement reculés ; la pierre polie australienne, avec une découverte datée à 35 000 ans avant le présent, est même la plus ancienne actuellement connue au monde. Ce qui nous rappelle que nous seulement les inventions ne se sont pas effectuées partout au même rythme selon les régions du monde, mais beaucoup d'entre elles ne se sont pas effectuées dans le même ordre. Penser cette diversité de trajectoires sans perdre de vue le mouvement général vers le progrès technique (et réciproquement) est sans doute un des défis majeurs pour la science sociale.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire