Le plus ancien homicide connu

Une équipe d'archéologues vient de publier un article dans lequel elle identifie ce qui semble être la trace du plus ancien homicide connu.

Un crâne, issu du site d'Atapuerca (Espagne), a été presque entièrement reconstitué et il présente une double lésion pre-mortem au dessus de l’œil gauche, dont il paraît fort peu probable qu'elle puisse être accidentelle. Ce crâne, appartenant à un homme de Néanderthal, est daté du Paléolithique moyen, aux alentours de 430 000 ans avant le présent, une période pour laquelle on dispose d'un nombre de squelettes extrêmement réduit.

Ce faible échantillon interdit de tirer toute statistique, et les préhistoriens qui se sont sérieusement attelés à la question de l'estimation de la violence dans ces âges reculés se sont heurtés à de redoutables difficultés. Mais cette découverte représente incontestablement une pièce supplémentaire au dossier, et de première importance.

Aucun commentaire