jeudi 7 mai 2015

Non, je ne tourne pas Kazakh

https://drive.google.com/open?id=0B3fKhaJW4g5TVFMtUG5oakVYRjQ&authuser=0
L'affligeant jeu de mots qui annonce ce billet m'a été imposé par les circonstances, à savoir la parution d'une interview de votre serviteur dans le magazine Национальный Музей Республики Казахстан (qui doit ressembler d'assez près à « Musée National - République du Kazakhstan »).

J'épargnerai à mes lecteurs la traduction intégrale de mes propos (qui, comme toujours, manient des concepts aussi profonds qu'érudits avec une rare élégance stylistique). Je tiens néanmoins à dire que je ne suis pas peu fier d'avoir fait mentionner dans un journal à publication nationale et ce, sous un régime assez peu porté sur l'idéal communiste, le nom de Léon Trotsky, résident forcé d'Almaty en 1927-1928 ; il est de surcroît précisé que j'en suis un fervent lecteur et que je suis fort étonné que son souvenir soit totalement absent de cette ville – cela se passe sur la première page, en bas de la première colonne.

Par les (sales) temps qui courent, on a les petits plaisirs qu'on peut.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire