lundi 28 mars 2016

Deux rencontres... et une manifestation

La semaine qui vient va être bien remplie. D'abord, parce qu'évidemment, il y a la manifestation contre la loi-travail de jeudi, et qu'il faut tout faire pour qu'elle soit la plus massive et enthousiasmante possible.
Ensuite, parce que je vais animer deux événements.
Le premier aura précisément lieu jeudi soir, après la manifestation. Et double coup de chance, c'est à deux pas de la place de la Nation ! À 20h00, je présenterai mon dernier bouquin, Le profit déchiffré, à la librairie Quilombo. J'éviterai de parler trop longtemps, et cette soirée devrait surtout être l'occasion d'échanger avec celles et ceux qui me feront l'amitié de venir me rencontrer.
Le second événement aura lieu samedi, à la Sorbonne, à 14h00. J'interviendrai dans une séance du séminaire Marx au XXIe siècle, sur le thème : « Le matérialisme historique et les sociétés primitives ». Foin de longs développements théoriques sur les infrastructures, les superstructures, la dialectique des forces productives et des rapports de production, ou encore les déterminations en dernière instance qui ont rempli des livres entiers dans les années 1960, j'orienterai mon exposé sur le fait que le matérialisme, pour expliquer les faits sociaux... cela marche, tout simplement. Je développerai l'exemple de la naissance de la richesse et des inégalités matérielles, avec des éléments nouveaux par rapport à ma Conversation. Comme j'ai pu l'écrire sur ce blog, le cas des Calusa et des Asmat représente un défi pour la théorie développée par Alain Testart, qui voit dans le stockage la clé de la transition vers la richesse. J'avancerai donc, pour la première fois, une explication alternative. Je sens déjà monter le suspense...
Bon, en attendant, il faut prendre les choses dans l'ordre, que ce soit pour la chronologie et pour l'importance : tous dans la rue jeudi ! Pour le reste, on verra ensuite...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire