Pages

Une nouvelle année, et une nouvelle annonce de parution !

Indépendamment des voeux que l'animateur de ce blog peut formuler pour que changent les rapports sociaux dans lesquels il vit, il continuera en 2022 à étudier ceux qui existent - et surtout, qui ont existé. Ses quelques lecteurs savent déjà que dans quelques semaines, paraîtra une nouvelle édition du Communisme primitif n'est plus ce qu'il était. L'occasion d'écrire une préface qui fait le point sur quelques débats actuels, préface qui sera publiée dans le numéro de mars de la revue La Pensée.

J'en profite pour annoncer aussi que 2022 (ou peut-être, le début de 2023) verra la parution d'un petit volume collectif dans la collection de La vie des idées (PUF), consacré à la question du genre dans la préhistoire.

Outre quelques points d'ordre général, ce livre, que j'aurai le plaisir de coordonner avec Anne Augereau, abordera des cas particulièrement informatifs : le genre chez les primates, la dame du Cavillon, les femmes chasseresses des Amériques, le genre au Néolithique, ou encore la guerrière viking de Birka. Et pour ce faire, nous aurons le plaisir de bénéficier de la participation d'une équipe de choix, composée par ordre d'entrée en scène de Pascal Picq, Dominique Henry-Gambier, John Whittaker, Kathryn Kamp, Aline Thomas et Oren Falk.

Quant à l'esprit qui présidera à la rédaction de ce recueil, on en aura un aperçu via sa quatrième de couverture :

L’irruption, dans l’actualité occidentale des dernières années, du thème des violences faites aux femmes et, plus généralement, des multiples obstacles auxquels se heurte l’égalité des sexes, a stimulé l’intérêt pour l’histoire – et à la préhistoire – des rapports de genre. Diverses productions, écrites ou télévisuelles, ont ainsi procédé à une relecture plus ou moins radicale des savoirs (ou des préjugés ?) sur ce thème, proposant généralement l’image d’une femme préhistorique active, libre et émancipée. Une telle révision est-elle légitime ? Que sait-on réellement aujourd’hui des rapports de genre dans la préhistoire des sociétés humaines ? Par quelles méthodes ces réalités sociales depuis longtemps disparues peuvent-elles être reconstituées ? Comment éviter de projeter des visions fantasmées sur le lointain passé ? De quelles manières celui-ci continue-t-il de représenter un enjeu dans les positionnements contemporains ?

C’est à ces questions – et à quelques autres du même ordre - que plusieurs spécialistes s’efforcent de répondre dans ce livre, en revenant notamment sur quelques célèbres découvertes archéologiques et sur les interprétations auxquelles elles ont donné lieu.

Aucun commentaire